NOIRS+visuel.jpg

 > EXPOSITIONS

Noirs

Noir ? Noirs ? Ténèbres ? Mal ? Couleur ou absence de couleur ? Néant ? Identité ?  Négativité ? Sobriété ? Mélancolie ? Folie ? Génie ? Intemporalité.

Si l’on reprend la définition exacte de ce que peut-être le Noir, il se caractérise par l’absence de Lumière. Au cour de l’histoire de la peinture, le Noir s’est inventé plusieurs vies. D’abord composé d’os carbonisé ou de charbon, il ne servait qu’aux contours et aux ombres. Puis, composé de plomb ou de pierre d’encre il fit l’écriture calligraphiée. Ensuite fait de fumée ou de goudron, il représentait tout ce qui avait une connotation négative, comme le mal, la tristesse ou l’austérité. 

Il aura fallu attendre quelques siècles afin d’obtenir les premières apparitions du Noir, comme élément indispensable, avec le clair-obscur du Caravage. 

Pour Matisse, « Le noir est une couleur en soi, qui résume et consume toutes les autres ». « Quand la lumière s’y reflète, le noir la transforme, la transmute ; il ouvre un champ mental qui lui est propre » (Pierre Soulage, Noir lumière, entretiens avec Françoise Jaunin, La Bibliothèque des arts, Lausanne, 2002). 

Derrière toutes ses vies, le Noir dissimule un élan quasi-spirituel qui relève de l’intériorisation.  Les plus scientifiques d’entre nous n’hésiteront pas à dire que ce n’est pas une couleur, à cause de son manque de lumière. Mais là se crée un paradoxe. Car le plus beau des Noirs, est celui où la lumière se reflète. Sans lumière, le Noir ne se voit pas.

Laissons le débat s’élargir. Ici, en Afrique, en 2019, Noirs serait un thème aussi esthétique que politique et culturel.

OH Gallery, vous présente pour sa 5ème exposition, un collectif d’artistes issu de quatre pays ayant pour seule indication “Noirs”:

  • Gopal Dagnogo, Côte d’Ivoire

  • Malick Ceesay, Gambie

  • Patrick Joël Tatcheda Yonkeu, Cameroun

  • Sambou Diouf, Sénégal

  • Sandiry Niang, Sénégal

Techniques, thèmes, ambiances, tout diffère et s’harmonise autour d’un même sujet : test de Rorschach, goudron ou noir composite, l’alliance du blanc et du noir, la poésie du noir et enfin, le noir qui se joue de la couleur.